Le Directeur Général de la SODEFOR, le Colonel Mamadou SANGARE, a présenté, le lundi 23 septembre 2019, à Taï, les résultats du projet pilote de surveillance spatiale de la forêt classée de Cavally obtenus de janvier 2018 à juin 2019.

La cérémonie de présentation a été présidée par le préfet de Taï. Elle s’est déroulée au foyer des jeunes de la ville en présence des populations riveraines, des autorités administratives, des ONG de lutte pour la préservation de la forêt classée de Cavally et des opérateurs du bois de la zone.

Dans sa présentation, le Directeur Général a d’abord précisé que la surveillance spatiale a été réalisée à partir de l’outil STARLING. Son utilisation a consisté à le programmer sur les zones d’intérêt où il a pu fournir des alertes précoces relatives à toutes formes de perturbations observées dans les forêts classées. Au titre des résultats, il a relevé que cette nouvelle approche a permis de diminuer la superficie de déforestation de la forêt classée de Cavally qui est passée de 1474 ha en janvier 2018 à 102 ha en juin 2019.

Outre ce résultat probant, l’outil a permis d’avoir une meilleure connaissance de la forêt classée de Cavally, d’établir une mise à jour de la carte de référence de cette aire protégée, de connaître la déforestation sous canopée et de mieux orienter la surveillance au sol.

Satisfait des résultats de cette première expérience de contrôle aérien, le Directeur Général a rassuré les populations riveraines sur le fait que la menace de la déforestation ne pesait plus sur la forêt classée de Cavally. Et ce, grâce à l’outil STARLING qui permet désormais de mettre fin à temps à la moindre perturbation constatée dans ce massif forestier.

Toutefois, il a invité les populations à aider la SODEFOR à réussir le pari de la sauvegarde de cette importante forêt. Les populations riveraines ont salué les efforts de la SODEFOR et promis de lui apporter leur appui pour préserver la Forêt Classée de Cavally.

SERVICE COMMUNICATION