Dans le cadre de l’amélioration de la politique forestière, le Directeur général de la Société de développement des forêts (Sodefor), Mamadou Sangaré, a invité le lundi 04 novembre dernier, ses collaborateurs à produire des données fiables pour une gestion optimale des ressources forestières en Côte d’Ivoire.

« La fiabilité des données à collecter, c’est la base de la planification afin de permettre au pays d’atteindre les objectifs de la nouvelle politique forestière », a déclaré le Directeur général de la Sodefor. Pour lui, depuis le dernier inventaire forestier réalisé en 1979, les choses ont évolué et la ressource forestière s’est beaucoup altérée. Il a indiqué que le projet d’inventaire forestier et faunique national (IFFN) permettra à la Côte d’Ivoire de découvrir de nouvelles essences pour enrichir la base des essences exploitables, de réviser en fonction de la réalité, le diamètre d’exploitabilité. Le premier responsable de la Sodefor a annoncé que le projet IFFN est financé à hauteur de 4 milliards FCFA par l’Agence française de développement (AFD) et le diamètre d’exploitabilité des bois est de 60 cm.

 

Source : RTI