La SODEFOR présente son expertise en agroforesterie !

Une mission d’appui de la Banque mondiale séjourne en Côte d’Ivoire. Elle a visitée du vendredi 10 au mardi 14 janvier 2020 des parcelles agroforestières, dans le cadre du projet d’investissement forestier (PIF).

Ce projet dont la finalité est de réduire la déforestation en Côte d’Ivoire compte s’inspirer du succès d’un programme de formation-terrain de l’Amérique latine en matière d’agroforesterie et faciliter également les échanges entre planteurs Ivoiriens et ceux de l’Amérique latine.

A l’entame de cette mission de terrain, il s’est agi de présenter les systèmes agroforestiers existants dans les forêts classées de Côte d’Ivoire. En premier lieu la délégation a été conduite, le vendredi 10 janvier 2020 en forêt classée de Yapo-Abbé dans le département d’Azaguié dans un champ expérimental ou sont associés des plants d’hévéa et des essences forestières notamment l’Iroko et le niangon. L’équilibre forêt-agriculture a fortement été apprécié par cette mission, puis s’en suivi un moment d’échanges avec des paysans sur place.

Le lendemain samedi 11 janvier 2020, sous la houlette du Colonel-Major, Mamadou SANGARE Directeur général de la SODEFOR, la délégation s’est rendue en forêt classée de Béki à Abengourou pour visiter des parcelles d’agroforesteries. La mission a pu apprécier plusieurs associations d’essences forestières (bété, cédréla, kotibé, koto, fraké framiré, tiama…) avec des cacaoyers. Par ailleurs la délégation a eu un entretien avec des propriétaires de parcelles agro-forestières pour des partages d’expériences.

Cap a été mis ensuite sur la ville de San-Pedro le 14 janvier 2020, précisément dans la forêt classée RaPides-Grah, pour le même exercice. La délégation en a profité pour visiter des enclaves et un campement illégalement installé en forêt classée. Elle a aussi rencontré une coopérative agricole à Gabiadji.

Soulignons que la délégation de la Banque mondiale comprenait, Mme Salimata FOLLEA, jd BESCOND, Franck MERRY, Stanilas CROPLIDON et Mme WENDI ARENAS, Présidente de Initiative Cacao et Paix. Ont également pris part à cette mission de terrain : l’Unité Intégrée d’Administration des Projets (UIAP), Le Ministère des Eaux et Forêts, L’Office des Parcs et Réserves (OIPR).

SERVICE COMMUNICATION