Environnement

Initiative sur le Cacao et les forêts

Dans la dynamique de la réunion sur le cacao et les forêts qui s’est tenue à Londres, le jeudi 16 Mars 2017 dernier, sous la houlette de Son Altesse Royale le Prince de Galles

dans le but d’examiner les moyens de mettre fin à la dégradation des forêts dans la chaine d’approvisionnement mondiale du cacao, avec une attention initiale sur la Côte d’ivoire et le Ghana, les deux plus grands producteurs , une déclaration d’intention collective a été signée par douze industries cacaoyères.

Cette déclaration été présentée à la Direction générale de la SODEFOR, le jeudi 13 avril 2017, par les facilitateurs de cette initiative. Il s’agit de Mme Suzanne NGO-EYOK, Director Cocoa Livelihoods Program de la Fondation Mondiale pour le Cacao (World Cocoa Foudation), M. Daan WENSING, Director Landscapes and Deforestation Commodities Program de l’Initiative pour le Commerce Equitable ( Sustainable Trade Initiative - IDH) , de Liliane ATTOUNGRE, Consultant IDH et de Sir Graham WYNNE , Senior Adviser de l’Unité pour la Durabilité Internationale (International Sustainability- ISU) que dirige le Prince.

Ainsi les signataires s’engagent, entre plusieurs actions, à promouvoir et participer à des coalitions multipartenaires qui rassemblent des acteurs publiques, privés et de la société civile pour appuyer l’élaboration d’une vision commune pour mettre fin à la déforestation et à la dégradation des forêts dans la cacaoculture .

La délégation a annoncé que cet engagement entrera dans sa phase pratique avec la mise en place d’ici novembre 2017, d’un cadre commun d’action, à l’occasion de la 23è session de la Conférence des Parties (COP23) de la Convention des Nations Unies sur les Changements Climatiques en Allemagne.

M. Daan WENSING de lDH a, au nom de la délégation, invité la SODEFOR à s’approprier le projet qui débutera en Côte d’Ivoire et au Ghana avant de s’étendre à d’autres pays et régions de production du cacao.

Réagissant, le Directeur Général de la SODEFOR,le Col Mamadou SANGARE, a rassuré ses hôtes sur l’engagement de sa structure à collaborer avec les initiateurs du projet qui prône une gestion durable de la forêt en Côte d’Ivoire, à travers le slogan « Cacao, ami de la forêt ».

SERVICE COMMUNICATION