Sauvegarde d’une espèce protégée

Le Ministère des Eaux et Forêts annonce une opération de translocation du dernier Rhinocéros d’Afrique de l’ouest

Le seul Rhinocéros d’Afrique de l’Ouest vivant en Côte d’Ivoire sera transféré, du 03 au 04 mai, de la sous-préfecture de Tiémélékro à la Forêt Classée de Mafa pour être logé dans la Réserve Volontaire de Faune de l’ONG N’Zi River Lodge.

C’est l’annonce faite par le Directeur Général des Eaux et Forêts, le Col Soro Yamani, le jeudi 27 avril 2017, lors d’une conférence de presse tenue au Ministère des Eaux et Forêts.

La décision a été prise pour mettre fin au conflit Homme-faune survenu après sa découverte et qui s’est soldé par la mort d’un chef de village de la zone.

En outre, l’opération vise à assurer la survie du dernier Rhinocéros d’un groupe de quatre individus importés d’Afrique du Sud par feu Félix Houphouët Boigny, en 1993. En effet, du fait du braconnage et de la recherche de terre cultivables, l’animal a été contraint de quitter la réserve de Faune d’Abokouamékro, son habitat d’origine, pour s’exposer davantage aux menaces.

Le défi est de taille. C’est pourquoi le N’Zi River Lodge, structure qui œuvre pour la conservation de la faune, a fait appel à une équipe de 6 experts en provenance d’Afrique du Sud. L’équipe est dirigée par le Dr Willem Burger, très expérimenté dans le transfèrement des animaux.

Il est bon de noter que la corne de l’animal sera sectionnée dans le but d’éviter la prédation des braconniers. A noter également que les experts séjourneront 7 jours en Côte d’Ivoire pour s’assurer de l’accommodation du Rhinocéros sur le nouveau site.

Service Communication

Cinquantenaire

joomla social share plugin