Dix choses que vous ne savez peut-être pas sur les forêts

Les forêts durables : le supermarché de la nature

Les forêts sont l’un des grands bienfaiteurs de la nature. Sources d’eau et de sécurité alimentaire, mais aussi de papier, de médicaments et d’énergie renouvelable, elles servent aussi de climatiseurs naturels et de dépolluants atmosphériques. 

En outre, elles protègent et enrichissent la biodiversité et jouent un rôle majeur dans la lutte contre le changement climatique.

Si vous demandez à plusieurs personnes ce qu’est une forêt, elles vous donneront probablement des réponses différentes. En effet, les forêts sont des environnements complexes qui remplissent des fonctions multiples. Selon la définition de la FAO, les forêts sont des terres occupant une superficie de plus de 0,5 hectare avec des arbres atteignant une hauteur supérieure à 5 mètres et un couvert forestier de plus de 10 pour cent. Il existe de nombreux types de forêts dans le monde, qui diffèrent en fonction du climat, de l’altitude et des types de sols.

Voici quelques faits intéressants sur les forêts que vous ne connaissiez peut-être pas :

1. Les forêts couvrent un tiers de la superficie de terres émergées de la planète et abritent plus de la moitié des espèces animales et végétales terrestres du monde.

2. Un quart des médicaments modernes, dont les deux tiers des médicaments anti-cancéreux, sont extraits de plantes forestières tropicales. Outre le fait qu’elles sauvent des vies, ces plantes médicinales atteignent la valeur astronomique de 108 milliards de dollars par an.

3. Les forêts fournissent en abondance des aliments nutritifs, tels que noix, fruits, graines et même insectes, qui sont riches en protéines et en minéraux importants comme le calcium et le fer. Ces produits naturels aident les communautés forestières et des millions d’autres personnes à rester en bonne santé.

4. Les arbres des forêts sont des acqueducs naturels: ils redistribuent jusqu’à 95 pour cent de l’eau qu’ils absorbent là où elle est la plus nécessaire. Ils retiennent l’eau dans le sol, prévenant ainsi l’érosion, pour ensuite la libérer dans l’atmosphère, en rafraîchissant l’air.

5. Les arbres sont de formidables puits à carbone : d’après les estimations, les forêts de la planète absorbent chaque année 2.1 gigatonnes de dioxyde de carbone, soit 2.1 milliards de tonnes ! Ils jouent ainsi un rôle fondamental en équilibrant le bilan carbone de la planète et en contribuant à la lutte contre le changement climatique.

6. Près de 900 millions de personnes, principalement dans les pays en développement, interviennent dans la production de bois de feu et de charbon de bois. À travers le monde, 2,4 milliards de personnes, soit une sur trois, utilise du bois de feu pour la cuisson des aliments, de sorte que l’énergie ligneuse joue un rôle majeur dans la sécurité alimentaire et la nutrition. Les combustibles ligneux fournissent aujourd’hui 40 pour cent des disponibilités mondiales d’énergie renouvelable – soit autant que l’énergie solaire, hydroélectrique et éolienne combinées - et la demande de bioénergie augmente considérablement.

7. Dans le monde 3,3 millions d’hectares de forêts disparaissent chaque année - soit une superficie de la taille de la république de Moldova. Pourtant plus de 20 pays en développement ont amélioré leur situation de sécurité alimentaire tout en maintenant ou en augmentant leur couvert forestier. Cela montre qu’il n’est pas nécessaire de défricher les forêts au profit de l’agriculture pour réduire l’incidence de la faim – bien au contraire ! Nous devons gérer les forêts de manière durable de façon à ce qu’elles puissent rester en bonne santé, fournir divers biens et services et même soutenir l’agriculture, l’élevage et la production halieutique.

8. Les forêts gérées de manière durable fournissent la matière première nécessaire pour fabriquer le papier, un matériau renouvelable qui est un des plus recyclés au monde - à l’heure actuelle, environ 55 pour cent, soit 220 millions de tonnes, de toutes les fibres utilisées pour la production de papier proviennent de papier recyclé.

9. L’Hevea brasiliensis, un arbre de la forêt ombrophile amazonienne, est une importante source de caoutchouc naturel. Une coupure précise dans l’écorce de l’arbre - appelée « saignée » - permet de récolter le latex sans endommager l’arbre.

10. Chaque année, le 21 mars, le monde célèbre la Journée internationale des forêts. En 2017, le thème était « Forêts et énergie». En 2018, ce sera « Forêts et villes durables ».

On le voit, les forêts jouent un rôle essentiel dans le maintien de la vie sur terre et elles fournissent d’innombrables produits – un peu comme un supermarché naturel. Cela ne doit pas nous faire oublier que leurs ressources ne sont pas illimitées : nous devons en prendre soin et les gérer dans une optique de durabilité !

Source : F. A . O Org

Rapport de Missions

joomla social share plugin