Le Comité Directeur satisfait du niveau d’exécution du projet

Le Comité Directeur annuel du projet OIBT/TICAD5, lancé en 2013, dans la région de Duékoué, s’est tenu pour la cinquième fois, le lundi 12 mars 2018, à la salle de conférence de la SODEFOR, en présence du Directeur Général, le Colonel Mamadou SANGARE.

Le but de la rencontre, était de faire le point des réalisations du projet qui a pour principal objectif «la réhabilitation et la restauration des forêts dégradées en Côte d’Ivoire avec l’implication des Communautés Locales (refugiés, personnes déplacées internes et populations locales)».

Dans son message de bienvenue, le Directeur Général de la SODEFOR, le Colonel Mamadou SANGARE a remercié la représentante de la JICA Madame MARUTA Eiko, le représentant de l’OIBT Monsieur POLYCARPE Masupa-Kambale pour l’appui qu’ils apportent à la Côte d’Ivoire et particulièrement à la SODEFOR à travers la mise en œuvre de différents projets dont les retombées sont inestimables dans les différentes régions dans lesquelles ils sont réalisés.

A la suite du Directeur Général, le Chef du projet, M. AMONKOU Yapi Emmanuel a présenté le rapport technique et financier du projet, en présence des autorités administratives et traditionnelles de la région de Duékoué.

Lors des échanges, les participants ont apprécié les résultats satisfaisants du projet qui se résument entre autres, de la réhabilitation des forêts classées de Scio et de Duékoué par des reboisements, au recule de la pauvreté et de l’insécurité alimentaire et à l’amélioration de la cohésion sociale entre les communautés locales.

Toutefois, il a été recommandé à l’équipe du projet d’améliorer le rapport final par la prise en compte de toutes les observations qui ont été faites.

M. Akaffou Adolphe, sous-préfet de Guézon, représentant du corps préfectoral de Duékoué , a salué le projet qui a permis à sa région de renouer avec la paix et la cohésion sociale.

Pour finir, la SODEFOR a promis contribuer efficacement à la réalisation toutes les recommandations faites par les participants.

Service Communication