La FAO évalue le projet OIM dans les Forêts Classée de Cavally, Yaya et Besso.

Une mission de la FAO, représentée par M. VANDENHAUTE Marc et Mlle Sarah FUMER, est en Côte d’Ivoire pour évaluer les projets qu’elle finance afin d’améliorer la gouvernance forestière. C’est dans ce cadre qu’elle a eu, le lundi 25 juin 2018, un échange avec la SODEFOR et WCF qui pilotent conjointement le projet Observation Indépendante Mandatée (OIM) en Forêts Classées de Cavally, Yaya et Besso.

La rencontre s’est déroulée dans la salle de conférence de la SODEFOR et a permis de présenter aux représentants de la FAO les résultats de la phase 3 du projet exécuté entre décembre 2016 et juillet 2018.

Il s’est agi, entre autres, de l’actualisation des normes et principes de gestion durable des forêts classées, de l’extension de l’OIM à deux forêts classées encore bien conservées, de la poursuite de l’analyse documentaire et des missions de terrains, du renforcement des capacités pour l’effectivité de l’aménagement et du contrôle de l’aménagement et de la poursuite du renforcement de capacités des communautés locales et des organisations de la société civile nationale.

Au cours de leurs interventions, M. VANDENHAUTE Marc et de Mlle Sarah FUMER ont exprimé leur très grande satisfaction quant au bon déroulement du projet et salué la bonne collaboration entre la SODEFOR et l’ONG WCF.

Ils ont profité de la rencontre pour lancer de nouveaux appels à propositions de projets abordant les thématiques de la transparence, la traçabilité, le marché domestique et la filière légale du charbon de bois.

Le Directeur Général de la SODEFOR, le Col Mamadou SANGARE, a, pour sa part, remercié avec déférence la FAO pour son appui financier à la préservation de la forêt ivoirienne.

Pour terminer, une visite de terrain a été programmée pour le mercredi 27 juin 2018, au Centre de Gestion d’Abengourou.

Service Communication